Sélectionner une page

 

Rhônature

Préservons le site naturel aux abords du Rhône

 

 

Le bord du Rhône

Le bord du Rhône avec sa flore et sa faune joue un rôle central pour la Ville de Genève dans un contexte de densification urbaine, de réchauffement climatique et d’étés caniculaires.
S’il est bien reconnu par le grand public comme un lieu de plaisance et de loisir, son importance en termes de refroidissement de l’air et de préservation de la biodiversité et encore largement méconnue.

Constats et problématique

Le bord du Rhône constitue un biotope abritant une grande diversité d’espèces animales et végétales essentielles à la biodiversité de la région. Cette réserve est enclavée dans un milieu urbain de plus en plus dense et avec une utilisation extensive des espaces publics. La partie de cette réserve située entre le pont Sous-Terre et le pont Butin est placée sous la responsabilité du Service des espaces verts de la Ville de Genève (SEVE) et du Canton.

Les publics visitant cette réserve sont de plus en plus importants et très diversifiés (promeneurs de chiens, familles, baigneurs, etc.).
Ce biotope, en plein milieu urbain, n’est pas connu ni reconnu comme tel. Les visiteurs méconnaissent totalement son statut de zone protégée par la convention internationale sur la biodiversité (RAMSAR), ainsi que son importance pour la biodiversité.

Les solutions?

Une campagne de sensibilisation destinée au grand public doit être menée afin de préserver ce site qui deviendra central dans une optique climatique. L’association Rhônature propose un projet intégrant différents partenaires pour informer et sensibiliser les usagers au respect et à la protection de ce site naturel. Ceci implique une étroite collaboration entre la Ville de Genève, le Canton de Genève et les SIG.

à propos de l’association

L’association est née en Mai 2020, ne poursuit aucun but économique et ne vise pas la recherche de profit. Elle est l’initiative de riverains et personnes concernées par l’environnement aux abords du Rhône entre le Nant Cayla et le pont Butin.

Témoignages

Plusieurs promeneurs, riverains et tout simplement citoyens ont pu constater la dégradation des lieus depuis quelques années 

Nos Actions

Pendant l’été 2020, grâce à la mobilisation des membres et du comité de l’association, nous avons pu obtenir des premières mesures de sensibilisation de la part des autorités communales. De plus, l’amélioration et l’augmentation de la fréquence de ramassage des déchets a pu permettre de minimiser les dégats sur cet environnement très fragile.Cependant il nous reste du travail afin de mettre en place un projet durable qui satisfera toutes les parties interessées: les autorités, les riverains et le public.   

Contactez-nous

rhonature(at)gmail.com